Exemple des instituts carnot

De CNRLIB
Aller à : navigation, rechercher


Le propos des Instituts Carnot est de favoriser la recherche partenariale, c'est-à-dire la conduite de travaux de recherche menés par des laboratoires publics en partenariat avec des acteurs socio-économiques, notamment avec des entreprises.

L'analyse de cette expérience devrait permettre de comprendre comment ce label, reprenant le nom du plus grand rechercheur libre de l'histoire des sciences, peut aider à mieux comprendre la participation entre recherche universitaire, privée et civile, nationale et internationale en considération des outils NTICS (nouvelles technologies de l'information, de la connaissance et des savoirs).

Il semble qu'une première étude devrait porter sur une délinéation consolidée de la transdisciplinarité à partir d'une cartographie des thématiques des recherches confondues des laboratoires déjà ou en cours de labélisation et des écoles doctorales universitaires. Ceci permettrait de l'envisager ensuite dans la perspectives de la Nouvelle Recherche et en particulier de la nouvelle recherche libre.